2005COVID 19Ripost

En quoi le Commerce Equitable est-il un outil pertinent pour agir sur les crises sanitaires et écologique ?

 

 

Constat : A l’origine de la crise COVID-19 : des facteurs bien connus du commerce équitable qui sont à la fois les causes et des facteurs aggravants de la crise.

- Une Mondialisation dérégulée (Eparpillement planétaire des chaînes d’approvisionnement ; intensification des échanges ; approvisionnement à flux tendus / Pression sur les producteurs)
- Des Changements Climatiques liés aux modes de productions et de consommation insoutenables (démographie, consommation effrénée, prix bas, déforestation, précarisation des travailleurs).
- La Pauvreté et la précarité (Recul de l’Etat providence ; manque d’accès des populations aux services essentiels; les moyens actuels de développement des pays du Sud sur une base libérale)
- Processus démocratiques fragilisés (alertes pas correctement prise en compte par les gouvernements; pouvoirs de négociation inégaux au sein des chaînes de valeur; pouvoir limité des consommateurs).


Au-delà de la crise sanitaire, des enjeux clefs pour l’avenir de l’humanité !
• Sécurité alimentaire • Pauvreté et explosion des inégalités • Violence sociale • Migrations subies. • Mise en danger de l’Agenda 2030 et des engagements climatiques !

Le commerce équitable permet une meilleure répartition des richesses et favorise le développement de modes de production plus respectueux de l’environnement … permettant ainsi aux producteurs de vivre dignement de leurs cultures sans risquer de menacer l’équilibre des écosystèmes.
Les avantages du commerce équitable comme levier de transition agro-écologique: sur le terrain auprès des producteurs et acteurs des filières :

• Les garanties économiques du commerce équitable permettent aux producteurs d’investir dans la transition agro-écologique: un prix rémunérateur qui couvre les coûts de production (y compris les coûts sociaux et environnementaux); un engagement commercial dans la durée ; des facilités de préfinancement ; une prime pour financer des projets collectifs.
• Le commerce équitable favorise les innovations :
  - Les organisations collectives à gouvernance démocratique renforcées mettent en place de meilleurs services aux membres (conseils agronomiques, commercialisation, collecte et stockage, formation etc.) ainsi qu’un environnement favorable à l’accompagnement du changement.
     - Un partenariat équilibré entre les parties et un engagement commercial dans la durée induisent une meilleure répartition des risques entre l’amont et l’aval de la filière !
• Le commerce équitable favorise les changements de comportements des consommateurs par une information auprès du public, des actions éducatives, et des messages tels la double labellisation des produits : Bio et équitable.

 

Du Nord au Sud et du Sud au Nord.   De la fourche à la fourchette ! 
CHANGER LES MODES DE PRODUCTION CHANGER NOS MODES DE CONSOMMATION
Réduire les émissions de protoxyde d’Azote = le Commerce Équitable est un accélérateur de transition vers l’agriculture biologique. Au Sud et au Nord. Une alimentation moins carnée : Le Commerce Équitable contribue à structurer des filières de protéines végétales en France (étude Le Basic 2019) et depuis longtemps au Sud.
     
Favoriser l’agroforesterie = le Commerce Équitable permet aux producteur d’investir dans des pratiques culturales diversifiées et plus résilientes au changement climatique et qui permettent une séquestration de carbone plus importante. Un rapprochement des sphères de production des sphères de consommation : le Commerce Équitable s’applique désormais aux filières françaises (loie ESS 2014)