2004Covid 19QueVaTilSePasser1
Évidemment cette question intéresse tout le monde. Notre quotidien sera-t-il identique à celui d’hier ?
 À Artisans du Monde, nous sommes extrêmement sensibles à cette question, de part notre positionnement « Altermondialiste », de la mise en place d’un Autre Monde maintenant depuis plus de 40 ans. Notre spécificité en tant qu’association d’aide au développement économique est une volonté de changer les règles du commerce international par une approche équitable qui touche à la dignité et à la juste rémunération des petits producteurs, à la protection de l’environnement, à la distribution de produits de qualité et au fonctionnement démocratique des organisations de producteurs. Et si les principes du commerce équitable vus par Artisans du Monde étaient une solution possible pour les jours d’après ?

À travers différentes sources d’informations, nous constatons que nous ne sommes pas les seuls à espérer et à militer pour « les jours d’après ». Certains de nos principes peuvent être partagés collectivement à partir d’une approche globale et actuelle.


- Lors de l'émission "Le virus au carré" sur France Inter le lundi 6 avril Mathieu Vidar a invité Didier Sicard, spécialiste des maladies infectieuses. Il est professeur émérite à Sorbonne Université et a notamment présidé le Comité Consultatif National d’éthique. Nous vous livrons une sélection des réponses aux questions des auditeurs.

La recherche en Virologie : Les scientifiques travaillent pour trouver quelles chaines de transmission sont à l’origine de la pandémie. Pour connaître les origines du #COVID, il faut revenir à la chaîne de causalités. Elle part de la gourmandise des Chinois pour les animaux sauvages qui viennent en partie des forêts primaires du Nord Laos mais aussi de la pharmacopée chinoise. La recherche se centre sur la façon dont les activités humaines modifient l’écosystème et bouleversent l’environnement dans lequel vivent les animaux sauvages. Des chercheurs (Jean-Lou Justine et Philippe Groscolat) rappellent que c’est la destruction accélérée des milieux naturels qui favorise les contacts entre les populations humaines et de nouveaux agents pathogènes dont certains animaux sauvages sont porteurs (Chauves-souris, pangolin, civette).

 

2004Covid 19QueVaTilSePasser2Lors de la construction d’une ligne de chemin de fer dans ce Nord Laos très reculé, on peut comprendre le contact entre des ouvriers qui achètent fruits contaminés aux paysans locaux. Autre hypothèse un contrôle déficient des marchés paysans.

L’élevage intensif. Dès 2007 des scientifiques de l’Université de Hong Kong concluent dans une publication que la présence importante du virus (sars-cove, SARS : syndrome respiratoire aigu sévère) que l’on trouve dans une variété de chauve souris combiné à l’élevage de mammifères exotiques dans le sud de la Chine était une bombe à retardement. C’est très étrange de continuer à rassembler des animaux de façon massive dans des lieux étroits, confinés car si par hasard, il y a une bactérie ou un virus, c'est mettre une allumette dans un puits de pétrole.

 

2004Covid 19QueVaTilSePasser3La concentration animale des volailles, des porcs, des vaches et autres animaux favorisent l’émergence de maladies transmissibles à l’homme. Par exemple la grippe aviaire est le fruit de la concentration animale et de la proximité humaine La crise sanitaire actuelle devrait nous permettre de réfléchir au rapport que nous avons à l’animal.

Propositions. Il est donc indispensable d’identifier les étapes de la chaine de contamination au titre de la prévention de ces maladies infectieuses : comment des virus peuvent passer d’un animal à l’homme. Ce passage peut demander de très nombreuses années. Le travail de recherche sur le terrain est également long. Dans le cas du SARS il a fallu 15 ans, mais ce travail est indispensable pour anticiper la pandémie. Il faut un institut mettant en relation médecine animale, végétale, humaine avec des disciplines comme l'anthropologie, l’éthologie (science des comportements animaux), l’agronomie pour insister sur le fait que nous sommes des vivants appartenant à des systèmes reliés les uns aux autres.

 

FranceInterL'émission du 6 avril 2020 Le virus au carré

 

 

- B. TRIBUNE. "Plus jamais ça !" : 18 responsables d'organisations syndicales, associatives et environnementales appellent à préparer "le jour d’après"

Face à "la crise du coronavirus" des organisations syndicales, associatives et environnementales réclament "de profonds changements de politiques", pour "se donner l'opportunité historique d'une remise à plat du système, en France et dans le monde".
Parmi les signataires : Aurélie Trouvé (Attac), Jean-François Julliard (Greenpeace) et Cécile Duflot (Oxfam), et aussi le CCFD-Terre solidaire, Alternatiba, la Confédération paysanne, les Amis de la terre signent une tribune commune publiée, vendredi 27 mars, sur France info. Ces organisations lancent un appel "à toutes les forces progressistes et humanistes [...] pour reconstruire ensemble un futur, écologique, féministe et social, en rupture avec les politiques menées jusque-là et le désordre néolibéral" et répondre à la crise écologique. Parmi les propositions : la décision de ne pas utiliser les 750 milliards d’euros de la BCE (Banque Centrale Européenne) pour alimenter les marchés financiers mais uniquement pour financer les besoins sociaux et écologiques des populations.

« Le néolibéralisme, en France et dans le monde, a approfondi les inégalités sociales et la crise du coronavirus s’abattra notamment sur les plus précaires. »

 


- C. Paris, le 7 avril 2020 – Najat Vallaud-Belkacem a été nommée Directrice France de ONE, l’ONG de lutte contre l’extrême pauvreté et les maladies évitables.
Najat Vallaud-Belkacem, a repris ses déclarations en tant qu’invitée à un journal matinal de France-Info le 8 avril: « Toute ma vie a été un combat pour la justice sociale et contre la fatalité. C’est le sens de mon engagement politique en France. Mais comment ne pas voir que les dérèglements et leurs lots de tragédies sont à l’échelle du monde ? Ce monde est un village : ce que contient notre assiette a des conséquences pour les paysans du Sud ; des réfugiés désespérés cherchent asile chez nous ; des menaces telles que les changements climatiques, le terrorisme ou la propagation de maladies dramatiques n’ont pas de frontières. » L’extrême pauvreté et les enjeux associés. https://www.one.org/fr ONE lutte contre les causes de l’extrême pauvreté et les maladies évitables, particulièrement en Afrique. Nous menons des actions, entre autres, en faveur de l’égalité femmes-hommes, l’accès à l’emploi pour les jeunes, l’accès à l’éducation et aux services de santé. Les enjeux sur lesquels ONE travaille font partie intégrante des 17 Objectifs de développement durable adoptés par les dirigeants mondiaux en vue de mettre fin à la pauvreté et les inégalités au niveau mondial d’ici 2030. 

2004Covid 19QueVaTilSePasser5

Travail décent et croissance économique : Des millions de jeunes travailleurs africains ne gagnent pas assez pour couvrir leurs besoins de base. En travaillant comme salariés, dans des fermes ou des micro-entreprises, ils pourraient contribuer au renforcement de l’économie africaine. Ils pourraient aussi contribuer à la transformation économique dont le continent a tant besoin !

 

 2004Covid 19QueVaTilSePasser6Égalité des sexes : La pauvreté est sexiste. Il n’existe aucun endroit où les filles et les femmes ont les mêmes opportunités que les garçons et les hommes, et ce sont dans les pays les plus pauvres qu’elles sont confrontées au plus grand nombre d’obstacles. Nous ne pouvons aller de l’avant si nous mettons de côté la moitié de la population mondiale. Nous devons donc faire tomber les barrières qui empêchent encore les filles et les femmes d’avancer.

 

 

 

- D. Et Artisans du Monde dans tout cela ! Nos campagnes en affiche.

2004Covid 19QueVaTilSePasser7Ainsi, l’égalité des femmes et des hommes représente à la fois une condition et un moyen pour atteindre un développement humain durable.
Au travers d’une relation commerciale plus équilibrée sans discrimination de sexe (ou d’autres critères d’ailleurs), le commerce équitable contribue à redonner aux femmes un pouvoir d’agir et une assurance pour assumer leur place dans la société. En effet, lorsqu’une femme accède à un emploi de qualité, rémunéré de manière équitable, elle devient plus autonome financièrement et gagne en confiance. Les regards dans son entourage familial et la société évoluent tandis que la pauvreté diminue. Enfin si les acteurs de commerce équitable ne peuvent pas à eux seuls changer une société, ils peuvent, par l’exemple, montrer que des changements sont possibles.

 

2004Covid 19QueVaTilSePasser8La contribution d’Artisans du Monde. Dans la charte et les critères du commerce équitable, la WFTO (World Fair Trade Organization) stipule que ses organisations membres s’engagent à « Garantir l’interdiction du travail forcé » (principe n°5).
En s’attaquant à la pauvreté, le commerce équitable agit sur une des causes principales du travail des enfants. L’ODD n°8 « Travail décent et croissance économique » pose l’interdiction du travail des enfants comme une condition sine qua non d’une société plus juste et durable (cible 8.7).Malgré cela, 152 millions d’enfants sont encore astreints au travail des enfants dans le monde.

 

2004Covid 19QueVaTilSePasser9Dans notre économie mondialisée, la compétition entre travailleur--se-s provoque un dumping social et environnemental dont les conséquences sont tragiques pour les Hommes comme pour la Planète. Le commerce des fruits tropicaux (bananes, orange, ananas, mangues, etc.) en est le parfait exemple : marqué par un modèle de production industrialisée, il a un impact environnemental et social dont les paysan-ne-s sont les premières victimes. Dans cette compétition, ce sont les conditions de travail, les salaires et l’environnement qui sont devenus les variables d’ajustement. Constat d'autant plus crucial que l'agriculture représente le deuxième employeur dans le monde après les services.

 

2004Covid 19QueVaTilSePasserAL'Animation du Mouvement se concentre sur la question des Objectifs de Développement Durable (ODD), et en particulier l'ODD12 "Consommation et production responsables". L'objectif est de montrer pourquoi et comment le Commerce Equitable tel que pratiqué par Artisans du Monde est un bon outil pour atteindre une consommation et une production responsable. 
Artisans du Monde souhaite amener sa vision d’une production et consommation responsable (ODD12) soutenues à un niveau écologique et à un niveau social acceptables.
• Le commerce équitable militant AdM (Artisans du Monde) est un outil concret et mobilisable immédiatement (collectivités, décideurs, etc.) pour atteindre l’ODD 12.
• Mais pour changer le mode de développement en profondeur, il faudra s’appuyer sur les 3 piliers d’AdM : éducation, plaidoyer, ventes.

 

2004Covid 19QueVaTilSePasserBLa Fédération AdM en tant que membre du CTC (Collectif pour la Transition Citoyenne) pousse depuis de nombreuses années le réseau AdM et ses associations locales à se rapprocher des acteurs de la transition citoyenne… L’idée : créer des synergies pour renforcer mutuellement tous ces acteurs qui œuvrent quotidiennement pour construire une autre économie et une autre société fondée sur les valeurs de la solidarité, du partage et du respect de la Planète.