Du 11 au 26 mai 2019, c’est la Quinzaine du Commerce Equitable. À cette occasion de nombreux évènements sont organisés partout en France pour mieux comprendre le commerce équitable. À la Nef aussi, le commerce équitable on y tient, et l’idée d’un commerce plus durable on y croit ! C’est pourquoi depuis 20 ans la Nef accompagne le développement du commerce équitable en France.
Dès le début des années 2000, la Nef a accompagné l’essor de ce nouveau type de commerce en finançant notamment la création et le développement de nombreuses entreprises françaises dont l’objet était de commercialiser des produits et services issus d’un commerce Nord-Sud plus équitable (alimentation, vêtements, chaussures, artisanat, etc.). Souvent cette démarche responsable, équitable, était également accompagnée d’une démarche respectueuse de l’environnement, et ainsi s’ajoutait au volet social du commerce équitable, un volet environnemental. La Nef était alors la banque toute indiquée pour soutenir ce genre d’initiatives.
Toutefois la Nef a dû prendre sa part de risque pour contribuer à l’émergence du commerce équitable en France. En effet, ce type de financement n’est pas aisé et peut s’avérer risqué, puisque contrairement au commerce conventionnel, le plus souvent pour soutenir les producteurs sur place, les entreprises du commerce équitable avaient besoin d’une grosse somme d’argent pour financer l’équipement des producteurs, les matières premières, la marchandise, le transport, etc, et ce de nombreux mois avant de recevoir leur commande, et d’en récolter les bénéfices de leurs ventes.
La fin des années 2000 a marqué une évolution du commerce équitable, puisque la notion de circuits courts et donc de commerce équitable Nord-Nord, est apparue et a amené la Nef à financer un nouveau type de commerce équitable.
Aujourd’hui, le commerce équitable représente depuis la création de la Nef 160 dossiers de prêts pour un total de 10 millions d’euros. Elles se sont engagées dans le commerce équitable avec la Nef. Avec l’émergence du commerce équitable en France, de nombreuses organisations se sont lancées dans l’aventure et ont pu voir le jour et/ou se développer grâce à la Nef.