La coordination SUD , qui regroupe 165 ONG dont Artisans du Monde, lance la campagne : « Rehausser l'aide publique au développement et atteindre enfin les engagements pris par la France ».


La France doit refaire de la solidarité internationale une priorité.

 

1704AdMElection2017

 

La France est la 6ème puissance économique mondiale. Il y a 50 ans avec d'autres pays riches, elle s'est engagée à contribuer au développement des pays pauvres en y consacrant 0,7 % de sa richesse nationale :  C'est l'aide publique au développement.

Celle-ci permet d'agir dans des secteurs indispensables : santé ; éducation ; activités économiques ; infrastructure ; Etat de droit et démocratie. Elle permet également de répondre aux crises humanitaires et de lutter contre le dérèglement climatique. Mise en œuvre par des états, des ONG, des collectivités ou des entreprises, cette aide est un investissement d'avenir. La France a de plus en plus de mal à remplir ses obligations alors que les besoins sont croissants et de surcroît elle préfère les prêts aux dons à l'inverse de certaines autres grandes puissances. Pour prêter il faut des emprunteurs solvables. La France à donc réorienté l'aide vers les pays à revenus intermédiaires au détriment de ceux qui en ont le plus besoin. Autre solution, elle fait appel à des entreprises françaises pour soutenir des projets productifs avec retour sur investissement. Néanmoins ces aides ne couvrent pas tous les secteurs essentiels et n'atteignent pas les plus vulnérables. Et surtout, il est nécessaire de les contrôler afin de savoir si elles ne font pas passer leurs profits avant les droits de l'homme et l'environnement.

Ce qui se passe là-bas à des conséquences ici et vice-versa.

Notre monde est globalisé et interdépendant. Nous faisons face aux mêmes enjeux : explosion des inégalités, arrivée de nouvelles maladies et changement climatique.

La France doit augmenter son aide au développement et en premier lieu les dons pour permettre d'améliorer concrètement les vies de millions de personnes aujourd’hui et demain.
C'est notre responsabilité envers la planète et ses habitants mais c'est aussi un devoir de solidarité.

Faites bouger les lignes.
Faisons pression ensemble.

Signer la pétition.