TousAdM17

 

Artisans du Monde a été fondé en 1974 dans le contexte d’un grand mouvement de solidarité internationale. Notre conviction tenait en un slogan, « Trade, not aid » : davantage qu’une assistance, c'est d'un commerce juste dont les pays en développement ont besoin. Quarante ans plus tard, la situation des populations les plus pauvres et le creusement des inégalités montrent à quel point cette intuition était visionnaire, et combien elle reste pertinente.


Aux côtés de ce mouvement de la solidarité internationale, toujours vigoureux, se développe celui de la transition : il ne suffit plus d’attendre que la solution vienne des décideurs, il faut construire en parallèle, ici et maintenant, les alternatives concrètes pour faire émerger un monde respectueux des humains et de leur environnement. Ce mouvement porte des valeurs larges, positives et rassembleuses : justice, égalité, démocratie, écologie. Le Commerce Equitable tel que nous le pratiquons se situe à la confluence de toutes ces thématiques : on y traite d’économie bien sûr, mais aussi de justice sociale et climatique, d’agroécologie, d’égalité femme-homme …


Artisans du Monde se place donc au cœur des démarches de celles et ceux qui luttent contre un système injuste et qui construisent le monde de demain. Nous sommes tous et toutes à la recherche de solutions. Bonne nouvelle, des citoyennes et citoyens expérimentent déjà pour produire, consommer, (s’) informer, se déplacer… différemment. Notre souhait : faire connaître ces initiatives, mobiliser les acteurs pour créer une grande dynamique en faveur d’une consommation responsable.


Avec Artisans du Monde, soyons tous et toutes Artisans de ce Monde !

 

 

Etats généraux de l’alimentation (EGA)viennent de se terminer le jeudi 21 décembre 2017. Qu’en penser, si ce n’est qu’après les discussions, la place est à l’action !

Les cinquante organisations de la « plateforme citoyenne pour une transition agricole et alimentaire » haussent le ton et dénoncent fermement le fait que, parallèlement aux discussions des EGA censées préparer un virage agro-écologique de notre agriculture et de notre alimentation, le gouvernement ait opéré ces 6 derniers mois des reculs sur des sujets cruciaux: suppression d'aides au développement de l’agriculture biologique, autorisation de nouveaux néo-nicotinoïdes (le sulfoxaflor), entrée en vigueur provisoire du CETA, fragilisation de la politique foncière.

  

 

 

1711TravailFruits

 

Pourquoi Artisans du Monde et ses partenaires se mobilisent-ils pour l’agriculture paysanne et la souveraineté alimentaire?

 

Quels sont les enjeux des filières fruits tropicaux?

 

Elles sont issues du modèle colonial et actuellement par le jeu de la libéralisation elles sont mondialisées et ultra concentrées.
Le jeu de la concurrence initiale a été balayé par la fusion des grands groupes qui contrôlent l’ensemble de la filière de la production à la consommation afin de s’assurer des marges les plus conséquentes possibles et vous vous en doutez au mépris des droits sociaux et environnementaux.

 

 

1710EtatGenerauxAlimentaire

 

 

Faisons entendre nos voix pour une alimentation durable et responsable !

Les États généraux de l'alimentation, lancés le 20 juillet 2017 par le Premier ministre continuent et nous comptons bien peser sur les orientations qui y seront prises ! Les travaux s'articulent autour de deux chantiers, le premier consacré à la création et à la répartition de la valeur, le second portant sur une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous.


Artisans du Monde y participe évidemment, via la Plateforme pour le Commerce Equitable (PFCE). De plus, nous échangeons régulièrement avec plus de 50 organisations partenaires (associations, ONGs, ...) pour que la société civile puisse peser de tout son poids, unie, face aux enjeux fondamentaux que représentent l'alimentation. Cette plateforme inter-associative tiendra d'ailleurs une conférence de Presse le 11 octobre pour y exprimer ses revendications et ses conclusions. L'un des temps forts de ces Etats Généraux, assurément !



En savoir plus sur le site de la PFCE

En savoir plus sur le site des états généraux

1709MalBouffe- Les ventes de sandwichs baguette ont encore reculé de 3% l’année dernière. La faute à une innovation technologique industrielle américaine : le PAIN de MIE.

- Grâce à la plus grande boulangerie d’Europe de Montierchaume (Indre), 200 000 pains de mie sont crachés chaque jour et permettent de confectionner 60% des sandwichs industriels consommés dans l’Hexagone.

- Qu’en pensent les nutritionnistes ? Leur conclusion est radicale : le pain de mie industriel est la quintessence de la malbouffe. Pourquoi ?

- Il est 4 fois plus GRAS que la baguette grâce à l’assaisonnement de la pâte avec de l’huile de colza et de tournesol pour obtenir le « côté moëlleux ».

- Bombe calorique sans aucune valeur nutritive puisque dépouillée de vitamines, de minéraux et de fibre.

- Il est aussi très SUCRE : 3 à 7% en moyenne de sucre de betterave, plus de la farine ultra raffinée. A chaque bouchée avalée, le taux de glucose sanguin s’affole, le diabète pointe son nez et comme il est sans valeur nutritive, la fringale arrive au galop !

- Comme il est tout mou, on l’engloutit sans mastiquer et le cerveau a du mal à compter les calories. Conséquence : l’estomac a plus de boulot, et cela augmente la probabilité de l’ulcère, le sentiment de satiété est retardé.

  

Heureusement, les industriels sont là pour rassurer le client et la cliente soucieux de leur ligne, les industriels de l’agroalimentaire ont innové : un pain de mie sans croute qui précisent-ils, est moins calorique, car la surface de beurrage est diminuée….. !!!
Le plus goûteux de l’histoire, c’est que la communication marche, car il se vend comme des petits pains.

 

- J’allais oublier la liste des additifs : jusqu’à 18 à la queue leuleu : des arômes, des stabilisants, beaucoup de conservateurs – il doit tenir trois mois au frigo -, des émulsifiants dont certains sont soupçonnés de provoquer chez la souris des cancers colorectaux.

- Pour clore la liste, dans certaines marques, le blanc d’œuf déshydraté, belle mixture industrielle !  Manquerait plus que l’on y trouve du fipronil ! On n’est pas dans le pétrin.

(extrait du Canard Enchaîné du mercredi 23/08/2017).

 

 

 

 

1709 affiche solidarmonde web

 

   

Notre centrale d’achats Solidar’Monde, profite de la création de la nouvelle charte graphique des produits Artisans du Monde pour lancer une campagne de communication nationale.


Nous prenons l’exemple du Chocolat vegan au lait de coco, primé au salon Natexpo, pour communiquer sur le projet global d’Artisans du Monde.

La presse nationale sera mobilisée, ainsi que les réseaux sociaux, des bloggeurs et nous l’espérons de très nombreux partenaires !

 

 

 

 

 

Les événements récents auxquels d'Artisans du Monde vient de participer sont placés sous le thème :

COMMERCE EQUITABLE et AGRICULTURE BIOLOGIQUE, une alliance pour les filières agricoles et alimentaires vraiment durables.

 

1707AdM17Actu

Pour une agriculture paysanne au nord comme au sud.

Face à la crise du modèle agricole de ces dernières années, nombre de citoyens se sont tournés vers des alternatives de production et de consommation en France pour soutenir les producteurs locaux, les productions agro-écologiques et les circuits courts. Parallèlement et depuis 40 ans, les acteurs du commerce équitable sont mobilisés pour soutenir les mêmes valeurs avec leurs partenaires producteurs dans les pays en développement. Pourtant, on sent parfois dans l'esprit des consommateurs et des paysans français une méfiance voire une opposition de principe entre ces démarches alors qu'il s'agit dans les deux cas d'initiatives nées pour inventer une nouvelle agriculture et plus largement un nouveau modèle agricole : d'autres échanges agricoles basés sur des principes d'équité, de respect, de proximité, de transparence qui entendent répondre à la fois aux défis alimentaires, mais aussi sociaux (emplois), économiques (revalorisation des revenus paysans) et environnementaux (soutien à des modes de production respectueux de l'environnement et à des structures plus proches géographiquement).

Faut-il choisir entre le commerce équitable nord-sud et circuits courts nord-nord ?

1706EnsembleWebLes défis liés à l'agriculture sont nombreux et mondiaux : Gestion du risque climatique, protection de la bio diversité, lutte contre la volatilité des prix, maintien de l'emploi sur les territoires, rééquilibrage de la valeur des filières agricoles.

Comment les producteurs, les transformateurs, les marques, les distributeurs envisagent-ils leur transition ?
L'agriculture biologique et le commerce équitable permettent-ils de répondre à ces défis ?
Les synergies des deux démarches sont-elles lisibles pour les consommateurs et viables pour les entreprises ?
Des précurseurs se sont-ils déjà engagés dans le défi que représente cette haute qualité environnementale ?

C'est à toutes ces questions que les experts, chercheurs, producteurs, entreprises et consommateurs vont tenter de répondre lors d'une grande conférence qui a eu lieu pendant la quinzaine du Commerce Equitable du 15 au 27 mai.

 

 

1705FEP CFDT

Artisans du monde a été invité à tenir un stand par la Fédération de l'Enseignement Primaire CFDT (FEP/CFDT), lors de son congrès national qui s'est déroulé au Forum des Pertuis à La Rochelle du 24 au 28 avril.

Les valeurs du commerce équitable, dans les échanges Sud/Nord, sont partagées par nos deux associations et devraient assurer la dignité dans le travail et le respect des droits humains fondamentaux pour chaque hommes et chaque femmes.
Le droit à se loger, à se nourrir, à éduquer ses enfants, se vêtir, se soigner et à conserver une partie de son salaire à discrétion demeurent des droits fondamentaux qui restent à conquérir dans de nombreux pays du Sud.

Plus que jamais une économie au service des droits humains est d'actualité.

  

1705Saumon label rouge

Le saumon écossais Label Rouge propriété du ministère de l'Agriculture- fête ses 25 ans.
Un collectif d'ONG britanniques qui se bat contre l'aquaculture, harponne méchamment le dit saumon Label Rouge dans un courrier adressé à Stéphane Le Foll ...

 

Nous « biobananerait-on » ?

Imagine-t-on possible des bananeraies « bio » régulièrement aspergées de dérivés pétroliers largués par avion ?

Eh bien Oui c’est possible !!!

1704BananeraieLa pellicule d’huile parafinique recouvre l’arbre et étouffe le champignon microscopique responsable de la cercosporiose, une maladie qui fait pourrir le bananier par les feuilles. Cette méthode est autorisée pour tous les producteurs de banane « bio » d’Amérique latine mais elle est strictement interdite en France en agriculture bio et tolérée pour la banane conventionnelle mais sans épandage. Il y a cinq ans devant l’interdiction de Bruxelles, les producteurs antillais ont vendu leurs avions et les planteurs bio de la République de Saint Domingue les ont achetés, car ils ne sont pas concernés par l’oukase bruxellois.

Tout cela à cause du « Principe d’équivalence » qui permet à tout pays hors UE de nous vendre des produits bio « bas de gamme » comparés aux critères imposés par Bruxelles.

C’est ainsi que St Domingue a le droit d’apposer le label AB sur ses bananes qui comporte 14 substances interdites aux bananes conventionnelles qui poussent dans les pays de l’UE !!!

En quelques années, la république dominicaine est devenue le 1er exportateur mondial de bananes et c’est tout bénéfices, car elles sont vendues 25 % plus cher.

Les français demandent la suppression du « principe d’équivalence » … mais les Allemands qui sont le 1er importateur de bio en Europe ne l’entendent pas ainsi car leurs distributeurs ont beaucoup d’argent à perdre. D’autant plus que ce principe ne touche pas que la banane mais aussi l’ensemble des cultures tropicales biologiques sur sol européen.

Le Canard enchainé, N°5029, du 15 mars 2017, rubrique conflit de canard,

La coordination SUD , qui regroupe 165 ONG dont Artisans du Monde, lance la campagne : « Rehausser l'aide publique au développement et atteindre enfin les engagements pris par la France ».


La France doit refaire de la solidarité internationale une priorité.

 

1704AdMElection2017

 

La France est la 6ème puissance économique mondiale. Il y a 50 ans avec d'autres pays riches, elle s'est engagée à contribuer au développement des pays pauvres en y consacrant 0,7 % de sa richesse nationale :  C'est l'aide publique au développement.

1703PointClimat

 

Transition énergétique : L’étude prospective indépendante 2017 de l’association Négawatt qui vise « zéro CO2 » en 2050 vient d’être publiée.

 

Quel scénario décrit-elle ?
- A l’horizon 2050, la France aura réduit les 2/3 de sa consommation d’énergie primaire (énergie tirée du sol ; électricité, essence) par rapport à 2015. Elle sera neutre pour ses émissions de gaz à effet de serre et couvrira tous ses besoins énergétiques par des sources renouvelables.
- Lutter contre le dérèglement climatique va de pair avec l’acquisition de l’autonomie énergétique, mais cette lutte se mesure également à l’indépendance des approvisionnements et à l’abandon des options à risque : la fermeture de la dernière centrale nucléaire est prévue en 2035.
- Ce qui fonde la logique de l’analyse et qui s’est imposée dans le débat public est la mise en avant de la réduction des consommations (sobriété, efficacité des appareils) plutôt que l’accroissement des moyens de production énergétiques.
- L’impact sur l’emploi de ce scénario est également évalué : 400 000 créations d’emplois nets dans les 35 années à venir (isolation des bâtiments anciens, essor de l’économie circulaire du recyclage et de la réparation…), qui tiennent compte des pertes dans l’énergie conventionnelle et le transport routier.

 

Conséquence pour l’agriculture ?

 StopCETA3

Les accords de négociations

Sur le TAFTA les accords de libre échange entre l’EUROPE et les USA sont provisoirement interrompus,  mais l’Europe s’apprête à ratifier un traité similaire (CETA) avec le Canada, ouvrant la possibilité aux filiales américaines installées sur son territoire d’intervenir en Europe !